Cérémonie du 11 Novembre 2020

En plus d’être le jour anniversaire de la signature de l’armistice de 1918 et de “commémoration de la victoire et de la paix“, la loi du 28 février 2012 étend l’hommage à tous les “morts pour la France” des conflits anciens ou actuels.

Tous les morts pour la France qu’ils soient civils ou militaires sont désormais honorés le 11 novembre. Ce texte permet de rendre hommage à tous ceux qui ont péri au cours d’opérations extérieures (OPEX).

Le 11 novembre est ainsi comparé au Memorial Day américain qui honore l’ensemble des militaires américains morts dans toutes les guerres.

Le 11 novembre 2020 marque le centenaire du choix du Soldat inconnu.

La cérémonie nationale du 11 novembre en hommage à tous les morts pour la France n’est pas ouverte au public en raison de la crise sanitaire provoquée par la Covid-19. Sur l’ensemble du territoire français, les cérémonies doivent respecter les mesures de distanciation, seules 6 personnes autorisées par la Préfecture.

C’est pourquoi Madame le Maire et les quatre adjoints ainsi que le porte-drapeau Alain Meurant étaient présents au monument aux morts pour y déposer une gerbe et se recueillir sur la tombe du soldat canadien.

 

Etude sur l’emploi, le chômage et l’inactivité

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (Insee) effectue depuis de nombreuses années sur toute l’année une importante enquête statistique sur l’emploi, le chômage et l’inactivité.

Cette enquête permet de déterminer combien de personnes ont un emploi, sont au chômage ou ne travaillent pas (étudiants, retraités…). Elle est la seule source permettant de nous comparer avec nos voisins européens. Elle fournit également des données originales sur les professions, l’activité des femmes ou des jeunes, les conditions d’emploi ou la formation continue.

A cet effet, tous les trimestres, un échantillon de logements est tiré au hasard sur l’ensemble du territoire. Toutes les personnes de 15 ans ou plus de ces logements sont interrogées six trimestres consécutifs : les premières et dernières interrogations se font par visite au domicile des enquêtes, les interrogations intermédiaires par téléphone. La participation de tous, quelle que soit votre situation, à cette enquête est fondamentale, car elle détermine la qualité des résultats.

La procédure :

Cette enquête se déroulera dans votre commune du 21 Décembre 2020 au 16 Janvier 2021.

Un(e) enquêteur(trice) de l’Insee prendra contact avec les personnes des logements sélectionnés. Il (elle) sera muni(e) d’une carte officielle l’accréditant.

Vos réponses resteront strictement confidentielles. Elles ne serviront qu’à l’établissement de statistiques comme la loi en fait la plus stricte obligation.

Les réserves de sang continuent de baisser en raison des impacts de la COVID-19 : elles n’ont pas été aussi faibles depuis 10 ans

C’est inédit : les réserves de sang ne remontent pas malgré l’appel au don lancé par l’Etablissement Français du Sang fin août. La crise sanitaire désorganise fortement la collecte de sang. Il est nécessaire d’accroître le niveau de stock afin de continuer à répondre aux besoins de tous les patients.

L’EFS appelle solennellement à la mobilisation de tous pour faire face à cette situation préoccupante.

Les donneurs des Hauts-de-France sont ainsi attendus dès à présent :

  • En maison du don (privilégiez le rendez-vous par téléphone)
  • En collecte mobiles organisées dans les communes :

A Hornaing – Salle de sport Jean Louis Carron le 12 Novembre de 10h à 12h30 et de 14h à 18h

A Douai – Salle de l’Arsenal :  le 17 Novembre de 12h à 19h.

A Pecquencourt – Salle des Fêtes le 19 Novembre de 15h à 19h

Pour faciliter les dons, les donneurs doivent prendre rendez-vous sur mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr ou sur l’application mobile Don de Sang.

Communiqué de presse de l’EFS

Connaissez-vous « Movember » contraction des termes « Moustache » et « November » ?

Chaque mois de novembre, les hommes du monde entier sont invités à se raser de près puis à laisser pousser leur moustache pendant tout le mois de novembre.

Lancée par une fondation australienne, l’opération, qui fête ses 8 ans en France, a pour but d’attirer l’attention du public sur les cancers de la prostate, des testicules ou encore, sur la santé mentale des hommes et la prévention du suicide.

Après Octobre rose, l’initiative qui sensibilise au cancer du sein, Movember invite avec le slogan « Grow a Mo, save a Bro » (fais-toi pousser la moustache pour sauver un pote), durant 30 jours les hommes à se laisser pousser la moustache, à récolter des dons pour faire avancer la recherche médicale sur la santé masculine et afin d’attirer l’attention et de susciter les discussions autour de la santé masculine. Alors, prêts à laisser libre cours à vos poils ?

N’oubliez pas : savoir, se faire dépister, parler, c’est le premier pas pour combattre la maladie.

En savoir plus

Pour des raisons de santé publique, il n’y aura pas d’initiatives organisées dans le cadre de ce mois de mobilisation et d’actions solidaires . Rendez-vous l’an prochain.

[COVID-19] Informations de la Préfecture du Nord

L’ensemble du département du Nord est concerné par la mise en place d’un couvre-feu sanitaire.

Ci-dessous, les mesures sanitaires qui entreront en vigueur à 00h00 dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 octobre.

Si vous devez effectuer un déplacement, en dehors des heures autorisées, pensez à télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire.

Pour rappel, le numéro vert d’information sur la Covid-19 : 0 800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France).

Face à ce virus qui continue de circuler, tous ensemble, veillons à rester prudents !


[COVID-19] Renforcement des mesures sanitaires !

Le virus circule toujours.

Michel Lalande, Préfet du Nord et l’Agence Régionale de Santé (ARS) ont décidé la mise en place de nouvelles mesures sanitaires complémentaires avec notamment, le port du masque qui devient obligatoire dans un périmètre de 50 mètres autour des salles de spectacles, d’exposition, bibliothèques, musées, administrations et lieux de culte….

Pour rappel, depuis le 21 août, le port du masque est obligatoire :

  • Dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties des écoles, collèges et lycées, 15 minutes avant et après l’ouverture et la fermeture de ces établissements ;
  • Sur les marchés publics de plein air ;
  • Sur les plages des lacs et plans d’eau autorisés à la baignade ;
  • Dans les galeries commerciales et espaces assimilés des grandes ou moyennes surfaces ainsi que leurs espaces de stationnement ;
  • Dans les brocantes, braderies, vides greniers et marchés aux puces de plein air ;
  • Dans les espaces verts urbains (parcs, jardins et espaces aménagés en bord de cours d’eau) ;

Tous ensemble, restons prudents !

Respectons les gestes barrières et le port du masque !

Rentrée scolaire

Les services de la Mairie seront assurés jour de rentrée scolaire le 1er septembre (périscolaire, restauration scolaire).

Les agents en présence d’enfants porteront un masque.

Les élèves et les enseignants devront toujours respecter les gestes barrières, à savoir : se laver les mains à leur arrivée, avant et après le repas, après être allé aux toilettes.

Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distanciation physique.

Un nettoyage des sols, des tables et bureaux ainsi que les surfaces fréquemment touchées par élèves (comme les poignées de porte) sera réalisé au moins une fois par jour.

Les tables et chaises de la cantine seront nettoyées après chaque service.

[COVID-19] Obligation du port du masque étendue à l’ensemble des communes du département du Nord

L’évolution des indicateurs sanitaires a conduit Michel Lalande, préfet du Nord, à étendre l’obligation du port du masque à l’ensemble du département du Nord à compter du vendredi 21 août 2020, pour une durée d’un mois.

Dans les espaces suivants de l’ensemble des communes du département du Nord :

  • dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties des écoles, collèges et lycées, 15 minutes avant et après l’ouverture et la fermeture de ces établissements ;
  • les marchés publics de plein air ;
  • les digues et les promenades du littoral. Les plages du littoral sont exclues de cette obligation, la distanciation sociale doit cependant prévaloir ;
  • les plages des lacs et plans d’eau autorisés à la baignade ;
  • les galeries commerciales et espaces assimilés des grandes ou moyennes surfaces ainsi que leurs espaces de stationnement ;
  • les brocantes, braderies, vides greniers et marchés aux puces de plein air ;
  • les espaces verts urbains (parcs, jardins et espaces aménagés en bord de cours d’eau) ;
  • sur proposition des maires concernés, des zones de centre-bourg et centre-ville commerçants caractérisées par une forte concentration du public (liste en annexe de l’arrêté sur le site de la préfecture) ;

Le port du masque est par ailleurs rendu obligatoire lors des manifestations sportives ou festives rassemblant une forte concentration de population.

Tous ensemble, restons prudents !

(source : Préfet de la région Hauts-de-France et du Nord)

Le Sous-Préfet de Douai en visite à Vred

Souhaitant  aller à la rencontre des  nouveaux maires, Jacques Destouches, Sous-Préfet de Douai s’est déplacé, ce lundi 3 août 2020, en Mairie de Vred.

Accueilli par Marie-Françoise FALEMPE, accompagnée de Rosine FALEMPE, Laurence DUQUESNE, Véronique DUPONT et Daniel KEERSTOCK, M. le Sous-Préfet est revenu sur les élections municipales.

Par un tour de table, l’échange permis d’évoquer les projets de l’équipe municipale autour de la sécurité, de l’environnement, de la jeunesse, des séniors, de la culture, le rôle des élus et leurs relations avec  la population.

Réitérant son soutien, M. Le Sous-Préfet a souhaité de bonnes vacances à Madame le Maire et à toute son équipe.

Mise en place du 2S2C  à Vred du 15 juin jusqu’au 3 juillet

Les enfants scolarisés du CP au CM2 ont découvert l’Union Européenne (thème choisi par l’équipe pédagogique): capitales, costumes, alimentation, traditions, “joyeux anniversaire” en plusieurs langues, hymnes et drapeaux nationaux.

Par groupe de 8, séance du matin ou de l’après midi en alternance, cette activité s’est déroulée sous forme d’ateliers.

Pour en savoir plus

14 Juillet

En raison de la crise sanitaire, aucun défilé du 14 juillet n’a eu lieu.

Marie-Françoise FALEMPE, des élus de l’équipe municipale et d’anciens combattants se sont réunis au cimetière pour déposer une gerbe au monument aux morts.

“A vos rasettes !”

Samedi 4 juillet, une quarantaine de personnes se sont retrouvées avec enthousiasme, et dans la convivialité, pour un « grand désherbage participatif » au cimetière de Vred.

Proposée par le groupe de travail « environnement » et relayée par l’ensemble des membres de la  nouvelle municipalité de Vred, cette opération citoyenne et solidaire a permis, en l’espace de 3 heures, de venir à bout des adventices se développant généreusement dans les allées du cimetière suite au confinement. Des élus, des habitants ont ainsi contribué à épauler l’équipe d’agents techniques en charge de l’entretien des espaces communaux.  L’environnement,   le cadre de vie sont l’affaire de tous, en dehors de tout clivage. C’est ce qu’ont voulu montrer les habitants présents sur ce lieu de mémoire. Chacun peut agir  à son niveau !

Cette action s’inscrit dans le renouveau que veut donner la nouvelle équipe municipale à la gestion éco-citoyenne de la commune :  poursuite du « zéro phytosanitaire », gestion différenciée des espaces et des ressources naturelles de la ville, requalification des espaces naturels, fleurissement adapté aux changements climatiques,  et surtout participation des habitants.

D’autres actions participatives seront régulièrement programmées par le groupe « environnement ».

Une carte cadeau aux élèves en partance pour le collège

La fête de l’école Henri MATISSE n’a pas eu lieu cette année pour cause de crise sanitaire. Marie-Françoise FALEMPE, maire, accompagnée de deux adjoints Rosine FALEMPE et Yves MAITTE s’est rendue jeudi 2 juillet après-midi dans la classe de CM1-CM2 de Madame HALLUIN.

Dans cette classe, onze enfants partent au collège et la tradition veut que ces futurs collégiens reçoivent un cadeau. Cette année, ils se sont vus remettre une carte-cadeau à négocier au Furet du Nord. Les absents devront passer en mairie pour récupérer le cadeau de la municipalité. Celle-ci offrit un goûter à toute la classe et donna rendez-vous à la rentrée prochaine pour ceux qui continuent le cycle.